L'orgue à cent francs de la maison Alexandre

un petit instrument récupéré auprès d'un particulier, et qui n'avait souffert que du temps
et de la poussière, mais heureusement, pas de l'humidité ou d'un usage excessif

 


l'aspect final

 


démontage, et mise à nu de la caisse : on appréciera la qualité de la mise en teinte en haut à gauche...

 


pédales garnies d'une jolie tapisserie, sans doute pas d'origine

 


l'arrière de la caisse, minces planches de chêne de 1 cm d'épaisseur...

 


démontage des pompes et du réservoir

 


l'ensemble, dont seules les peaux sont à reprendre

 


dû à la qualité médiocre? se déchire au toucher...

 


même chose pour l'autre soufflet

 


enlèvement des peaux "cuites" ; les autres, bien résistantes, sont conservées

 


regarnissage des aines, et colmatage de fuites minimes dans les coins

 


la soufflerie prête à refonctionner

7


démontage et réglage du clavier

 


recollage des quelques touches faites de plusieurs morceaux qui se sont décollés

 


démontage des soupapes pour nettoyage et brossage des peaux

 


les soupapes remontées

 

 

 


l'unique jeu d'anches comme neuf!

 


remontage et confection du cadre pour le tissu arrière

 


le cache-poussière...

 


Alexandre Père et Fils, 81 rue Lafayette, Paris